Les sportifs antillais ont la banane!!!

Publié le par Grégory Herlez

Depuis quelques semaines, le tarif douanier de la banane antillaise fait l'objet d'une bataille acharnée entre l'Union des Groupements de Producteurs de bananes et l'Union Européenne, avec pour arbitre l'OMC.  Pour promouvoir ce fruit, l'UGP de bananes se lance dans une vaste campagne de communication en faveur de cette fruit en provenance des Antilles. Film TV, affichage, presse pro, jeu audiotel et internet (www.riennepeutlabattre.com), animation et dispositif point de vente seront mis en place en octobre. Un budget de 9,15 M€ sera consacré, sur trois ans, à la promotion de la banane antillaise. Pour promouvoir cette action, les sportifs Nicolas Anelka, Christine Arron, Laura Flessel et Gaël Monfils se sont mobilisés, ce qui sert la signature "Banane de Guadeloupe et Martinique, rien ne peut la battre".

Publié dans Communication

Commenter cet article

shopel0013 02/12/2006 15:53

je trouve cette campagne publicitaire disciminante pour les sportifs antillais, elle ne favorise en rien le sportif noir, dans nos esprits que le sportifs noirs est bon parce qu'il mange de la banane, alors que nous savons très bien du temps de l'esclavage la banane était attribué au noir car il était considére comme le fruits des miséreux, des noirs en d'autre termes, je pense que la campagne à mal été faites il était plus préférable de mettre les antilles francaises en évidence en parlant plus des fruits des îles que des sportifs qui reussissent grâce à la banane, je trouve cela rabaissant et humiliant pour les antillais, on ne dirait jamais d'un toulousain qu'il est bon parce il mange du cassoulet c'est indamissible
MERCI

Florian 27/09/2005 22:05

Gregory, sais tu si les sportifs font cela bénévolement ???

adam kesher 27/09/2005 16:28

Anelka, avoir la banane ? J'aimerais bien voir ! :)